Football

Le Goéland enchaîné

08/10/2005
     
 
Le GFC en difficulté face aux Capverdiens en verve
 
 
ANTONY - En direct du Parc de Sceaux, désormais le nouveau théâtre des exploits du GFC, le GFC accueille les Travailleurs Capverdiens. Le GFC entame le match avec une défense remaniée avec Greg en libero et Boris en stoppeur. Dès le départ, les Capverdiens ont l'emprise du ballon et ne la lâcheront pas. Ils font très bien courir le ballon en changeant rapidement de côté à partir de derrière. Le GFC est mal placé et tarde à trouver ses marques notamment dans les couloirs. Le N° 5 adverse faisant ancrage au milieu pour faire tourner le ballon. Pourtant c'est le GFC qui se montre le plus dangereux, à la 5ème, Micka manque le cadre d'une frappe croisée à la suite d'un bon raid. Puis Camacho inquiète le gardien adverse d'un centre tir qui passe devant tout le monde après un bon échange dans le coin droit. Les capverdiens continuent à dérouler et le GFC souffre de plus en plus, les ballons passent par dessus les latéraux et aboutissent souvent à des centres dangereux. Cédric frappe de loin mais n'inquiète pas vraiment le gardien. Sur un pressing haut (enfin) du GFC, les Cap verdiens trouvent la faille et trompent Arnaud sur une action confuse devant le but. 0 à 1 (20'). La domination des capverdiens continue mais la défense tient bon. Sur un contre amorcé de derrière, Benj négocie bien le ballon et prend appui sur Cédric qui élimine le libero, après avoir trop poussé son ballon il échoue sur le gardien mais Micka, en Renard des surfaces, conclue en s'appliquant. 1 à 1 (25ème). Mick remplace Micka à la 30ème, d'entrée il reçoit un bon ballon de Laurent qu'il frappe tendue sous la barre, le gardien détourne. Le corner mal tiré revient à Steph Hivert qui bénéficie d'une faute. Camacho le tire, le rebond trompe toute le monde sauf Mick qui le catapulte de la tête dans la lucarne gauche. 2 - 1 (35ème) C'est la meilleure période du GFC, plus agressif et plus près des adversaires, le poussant à la faute. Cependant, quasiment sur l'action suivante, Les Capverdiens égalisent sur un ballon mal négocié par Arnaud au bord de la surface. Le n° 9 trompant Arnaud de la tête à contre pied. 2 - 2 (37'). Rageant car le GFC sortait la tête de l'eau. Plus tard, c'est David LG qui rate le cadre à la suite d'un beau mouvement collectif venu de Steph Hivert. Le match s'achemine vers la mi-temps avec des capverdiens qui s'énervent un peu. La reprise est fatale au GFC, malgré de la bonne volonté, le GFC reste loin des adversaires et les Capverdiens en profitent pour créer des décalages facilement avec de bons contrôles et de bonnes passe. Du coup le GFC prend l'eau coup sur coup. 2 à 4 (48' et 55') Le GFC tente de réagir et se crée quelques occasions moins franches. Comme d'habitude, le GFC veut aller trop vite vers le but sans s'appuyer sur les côtés afin de faire courir l'adversaire. Sur une poussée, le GFC bénéficie de 2 corners. Sur le 2ème, le gardien ne peut que le repousser dans son but. 3-4 (65'). Il reste 25 min, et le GFC malgré la domination Capverdienne reste à l'affût au score. Le coup reste jouable. En fait sur l'incursion suivante des Capverdiens, ils trouvent la faille avec un ballon dans le dos et un joueur hors-jeu (discutable mais non sifflé). 3 - 5 (70'). Ensuite les Capverdiens déroulent et restent dangereux et maladroits. Le GFC continue à se battre mais en désordre. Pourtant quelques actions montrent qu'un pressing organisé énerve l'adversaire et le pousse à l'erreur. Le score en restera là. Bilan : Le GFC manquant de liant entre les lignes s'incline face à une belle équipe de Capverdiens. La réussite offensive du GFC cette année a permis de garder l'espoir mais des lacunes défensives (placement général trop bas de l'équipe) ce jour ont fait que le GFC a trop subi. La solidarité était présente jusqu'au bout mais il va falloir apprendre à occuper l'espace de ce terrain large tout en restant proche les uns des autres